Préparer une audience aux affaires familiales

0986376703Une audience JAF ne s’improvise pas : elle se prépare. Voici comment elle se passe et comment se comporter dans le cabinet devant le juge.


Avocat à Versailles > Divorce et séparation > Se préparer à une audience


À savoir avant l’audience aux affaires familiales

Une audience en droit de la famille n’est pas publique. Elle se passe dans le bureau du Juge aux affaires familiales et elle est relativement courte. Les juges ont beaucoup de dossier à traiter dans une même demie-journée. Les magistrats ne s’étendent pas et attendent des parties qu’elles en fassent de même. Une audience dure rarement plus de 20 minutes.

Même si les magistrats peuvent être en retard, il faut impérativement arriver à l’heure, et même en avance pour être sûr de ne pas être en retard !

Si le défendeur (celui qui n’a pas introduit la demande auprès du juge) n’est pas là et n’est pas représenté par un avocat, certains magistrats préfèrent reporter l’audience pour être sûr qu’il ne souhaite pas se défendre.

S’exprimer devant le juge

Quand parler au juge

L’avocat qui a saisi le Juge parle en premier et plaide. Ensuite, l’avocat de la partie adverse plaide à son tour.

Il se peut qu’à l’issue de ces plaidoiries, le juge demande aux parties (époux, parents des enfants) de s’exprimer. À ce moment – et seulement à ce moment – il faut s’exprimer.

Comment s’exprimer devant le juge

Avec calme et clarté, sans s’étendre et en se conformant aux conseils de votre avocat. Suivez sa stratégie : si vous êtes en contradiction, le juge ne comprendra pas…

Il faut être bref et ne pas s’éparpiller en détails inutiles. Ne pas pleurer, ne pas hurler, ne pas être agressif.

Les délais

Le délai courant pour avoir une audience aux bureau des affaires familiales après émission d’une demande est de 3 ou 4 mois environ. Une décision est rendue en général entre 2 semaines et 1 mois après l’audience.

Se défendre sans avocat ?

Si la relation entre les parents non mariés est bonne (pas possible de divorcer sans avocat) vous pouvez vous défendre seul. Mais c’est risqué si l’autre en face prend un avocat

Il est fortement déconseillé de se défendre seul quand la relation est conflictuelle, même si l’on estime être dans son bon droit. Par expérience cela se passe mal. Choisissez un avocat en droit de la famille (et de préférence qui ne fait que ça).

Avoir un avocat permet de préparer l’audience, d’insister sur les points important, bref : d’avoir un professionnel sur qui s’appuyer car une audience est courte et l’enjeu est grand.


Voir aussi
Pension alimentaireGarde des enfants – Prestation compensatoire